En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Mario Draghi sera encore une fois la source d'attention des marchés financiers, ce jeudi.
 

Mario Draghi, président de la Banque centrale européenne, a indiqué, ce jeudi 5 septembre, que son institution a revu à la hausse sa prévision de croissance pour la zone euro pour 2013. La BCE n'a, par ailleurs, pas modifié ses taux.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • habon
    habon     

    Solidarité entre banksters:Un ex-cadre de Lehman Brothers nommé représentant du FMI à Chypre

    Le Fonds monétaire international a annoncé jeudi la nomination d’un ancien cadre de la banque américaine Lehman Brothers au poste de représentant permanent du FMI à Chypre, un des quatre pays de la zone euro sous assistance financière internationale.

    L’Italien Vincenzo Guzzo, qui a rejoint le Fonds en 2009 après avoir également travaillé pour les banques américaines Morgan Stanley et Merrill Lynch, prendra ses fonctions à Nicosie le 9 septembre.le soir.be

    Il faut dire qu'en terme de faillite il s'y connait...

  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    ça ira mieux quand on vous aura mis des députés européens qui vont remettre les pendules à l'heure à la commission européenne.

  • habon
    habon     

    === BOURSES MONDIALES : ENTRÉE DANS UNE ZONE À HAUTS RISQUES ===
    Le site Internet suisse Investir.ch a publié ce 2 septembre 2013 trois graphiques comparatifs qui ont de quoi donner des sueurs froides aux boursicoteurs et détenteurs d'actions.
    SOURCE : http://investir.ch/2013/09/02/recherche-ouh-la-lahhhhhhh-3-graphiques-troublants-et-irritants/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=recherche-ouh-la-lahhhhhhh-3-graphiques-troublants-et-irritants

    Ces 3 graphiques sont :
    1°)- la comparaison de l’évolution depuis 5 mois des rendements du Bon du Trésor américain à 10 ans avec avec l'évolution des mêmes rendements en 1987, qui avait débouché sur le krach de 1987.
    (cf.http://fr.wikipedia.org/wiki/Krach_d%27octobre_1987)

    2°)- la comparaison de l’évolution depuis 2 ans de l'indice boursier new-yorkais S&P500 avec l'évolution du même indice en 1987, , qui avait débouché sur le krach de 1987.

    3°)- la comparaison de l’évolution de l'indice boursier new-yorkais S&P500 depuis 2009 avec l'évolution du même indice sur la période 2003-2007, qui avait débouché sur la crise de 2007-2009.
    (cf. http://fr.wikipedia.org/wiki/Crise_financière_de_2008)


    CONCLUSION
    ----------------
    L'étude des graphiques boursiers est une méthode dite de "chartiste", qui demeure essentiellement empirique et dont la scientificité est sujette à caution.

    Il n'en demeure pas moins qu'elle n'est pas dépourvue de signification, loin de là :
    - d'une part parce qu'elle permet de mesurer en quoi les évolutions présentes peuvent présenter des points communs avec des évolutions passées, ce qui est intéressant en vertu de l'adage que les mêmes causes produisent les mêmes effets ;
    - d'autre part parce que les comparaisons graphiques sont attentivement étudiées par beaucoup d'intervenants sur les marchés et qu'elles peuvent donc, de ce fait, jouer un rôle de "prophéties auto-réalisatrices".

    Sous ces réserves, les 3 comparaisons produites par Investir.ch ont de quoi inquiéter les détenteurs d'actions. Elles donnent en effet à penser que, si les évolutions actuelles doivent en effet suivre celles de 1987 et de 2007 qu'elles imitent à la perfection, les semaines et les mois qui viennent risquent d'être le théâtre d'un nouveau et très important krach financier et boursier planétaire.

    Les menaces d'un conflit en Syrie se généralisant à tout le Proche Orient constituent d'ailleurs un élément de préoccupation qui ne peut qu'aggraver encore cette perspective.

    FA
    02/09/2013

Votre réponse
Postez un commentaire