En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Mario Draghi, le président de la BCE, s'est montré inquiet du fort niveau de l'euro.
 

Comme attendu, la Banque centrale européenne a indiqué, ce 8 mai, qu'elle maintenait son principal taux directeur inchangé à 0,25%. Son président, Mario Draghi, a cependant affirmé qu'une action était envisageable le mois prochain. Le niveau de l'euro, au plus haut depuis 2011, inquiète l'institution.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • seraphin dupond
    seraphin dupond     

    Il serait sans doute bon de séparer la problèmatique générale de l'euro, son absence de cap et son incapacité à le déterminer lui-même en raison de son regroupement d'intérets trés disparates sans régle de pilotage et le probleme spécifique de la dette française.
    Qu'elle soit exprimée en francs ou en euros une dette vous engage et doit être remboursée. Donc franchement, si le meilleur moyen de passer à autre chose et de donner un coup de pile à boeufs dans le cul des français afin qu'ils se mettent à bosser, est que l'on quitte l'euro, qu'on le fasse dès que possible. Tout va augmenter ... notre dette d'un seul coup exprimée en francs, les produits importés, les frais de santé (90 % des consommables et matériels hospitaliers sont importés), par contre tous ceux qui vendent à l'étranger seront récompensés... et la france après une véritable saignée n'aura d'autre choix que de se relever... et se mettre enfin à bosser.

  • mustanggt
    mustanggt     

    les banquiers s'enrichissent sur la dette des pays,LE CAC 40 depuis 2005 a augmenté de 50%, la france ne pourra pas tenir ses engagements avec des boulets aux pieds, c'est à dire la politique folle de cette europe, et je dirais même que ça va s'agraver si nous restont!!!!!!!!!!!!!!!!! pourquoi défendre ce qui ne marche pas,c'est une réalité et ce n'est pas procès d'intention comme le font les défenseurs de cette europe folle!!!!!

  • GILOU
    GILOU     

    Rappelons que, si l'euro, sensé refléter la santé des pays de la zone, est au cours actuel, c'est en partie parce que la France, qui ne tient pas ses engagements, a un déficit important.
    Si, par hasard, les finances de la France se rétablissaient, l'euro, logiquement, remonterait.
    Or, notre Grand Timonier Hollande ne veut pas que l'euro soit fort...c'est peut-être pour cela qu'il fait tout pour plomber les comptes de notre pays.

  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    plus les élections européennes approchent .... plus on veut vous faire aimer l'Europe.

Votre réponse
Postez un commentaire