En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
L'usine compte 277 salariés.
 

Les repreneurs potentiels de l'équipementier automobile avaient jusqu'à mercredi 7 juin pour déposer leur offre. Et, ce jeudi, les syndicats annoncent qu'aucune offre de reprise ferme n'a été envoyée dans les délais prévus.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Elmin44260
    Elmin44260     

    "Les 277 salariés vivent depuis décembre leur troisième redressement judiciaire en huit ans"

    Une entreprise doit être un minimum rentable pour vivre, vu l'historique et aucun repreneur, l'entreprise ne doit tout simplement pas être viable.

    Des fois faut arrêter de s'acharner avec un canard malade...

Votre réponse
Postez un commentaire