En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La direction de la Malaysia Airlines est notamment coincée entre un actionnaire principal envahissant et de puissants syndicats.
 

La perte, jeudi 17 juillet, du Boeing 777, qui intervient moins de six mois après la disparition d'un autre appareil de la compagnie, risque de fragiliser l'entreprise. Cette dernière fait déjà face à d'importants problèmes financiers et à la défiance des voyageurs.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire