En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le film est largement négatif sur DSK et surtout sur son ex-épouse Anne Sinclair
 

Le film sur l'affaire du Sofitel a été mis en ligne sur internet samedi 17 mai à 21 heures, et ne sortira pas en salles de cinéma en France. Une première pour un film de cette importance.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

31 opinions
  • Nobodyislikeme
    Nobodyislikeme     

    J'ai visionné le Film hier soir & que de déception... On commence bien par des scènes d'orgies qui bien que supposées montrer la dépendance sexuelle du personnage principal, s'apparentent bien à des scènes de PORNO ! J'ai regardé le Film avec ma mère et nous étions gênées ! Je suis également déçue par le jeu de Gérard Depardieu... Peut-être est-ce sa manière bovine de jouir, mais je n'y ai pas cru une seconde. Jacqueline Bisset est merveilleusement rentrée dans son personnage de femme au courant de ses addictions et ne pouvant plus tolérer l’autodestruction de son mari. Mais les dialogues, ils sont : plats, sans couleurs, sans saveurs ! Je m'attendais à un Film plus 'pêchu' & qui au final fait juste le 'buzz' en choquant ! Que chacun se fasse son propre avis sur un Film dit « d’Auteur »…

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Vous êtes du genre à croire que le monde est semblable à ce que vous voyez dans les films. Un peu comme ceux qui croient que les soldats américains sont immortels après avoir vu rambo ? Ou que l'europe de l'est est un repaire de prostituées et de sadiques après avoir vu hostel ?

  • Serge Uleski
    Serge Uleski     

    Ils prennent des décisions, de l'argent (beaucoup d'argent !) et les femmes bien sûr ! Toutes les femmes, consentantes ou non car, tous doivent se soumettre, corvéables à merci : les uns… chair à canon, les autres... chair à produire, et d'autres encore… chair à plaisir.

    Ils prennent, ils se servent et ne rendent rien, et sûrement pas des comptes ! A la fois maquereaux et larbins... jamais ils ne dominent ceux auxquels ils obéissent : l'oligarchie mondiale ; et ce à quoi ils donnent libre cours, impunément le plus souvent : leurs instincts de prédateurs sexuels...

    Tout à l'image d'une mondialisation cannibale, incapable de s'empêcher : "Allez donc tous vous faire en..... !" proférera Gérard Depardieu alias Devereaux alias DSK, face caméra, droit dans les yeux du public au cours d'une scène dans laquelle Devereaux avoue à sa fille que jamais il ne renoncera à son bon plaisir : prendre et dominer.

    Et c'est bien là toute l'oligarchie mondialiste qui s'exprime dans la bouche de l'acteur et dans celle du réalisateur.

  • danytou
    danytou     

    Non! une daube de Ferrara .

  • danytou
    danytou     

    Pasquinel : et vous quel look avez vous ?

  • SouSou
    SouSou     

    la différence c'est Depardieu joue la comédie,

  • SouSou
    SouSou     

    Vos diversions ne changeront pas ce qu'il est ! Un Cochon !

  • Laglue
    Laglue     

    On peut aimer, ne pas aimer mais on peut se faire une idée !

  • Laglue
    Laglue     

    C'est là que l'on mesure les contours de la liberté d'expression....à son compte en banque et à ses relations.

  • yourifi
    yourifi     

    pleurez pas, chacun pourra avoir sa petite séance de voyeurisme dans son salon, sur son pc.

Lire la suite des opinions (31)

Votre réponse
Postez un commentaire