En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'accord de réorganisation du capital d'EADS a été signé ce mercredi 5 décembre
 

La signature de l'accord de réorganisation du capital d'EADS était attendue. Cet accord prévoit que la France et l'Allemagne détiennent 12% du capital et l'Espagne 4%.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • BFM Business
    BFM Business     

    Bonjour,

    Merci beaucoup de votre vigilance. Nous changeons la photo tout de suite.

    Cordialement,
    l'équipe de BFM Business

  • JeanLuc Coulon
    JeanLuc Coulon     

    L’avion présenté sur la photo d’illustration de l’article n’est pas un Dassault Rafale, tout le monde l’a bien remarqué.

    Mais tout le monde aurait pu penser, aussi, que c’était un Eurofighter Typhoon puisque EADS y participe en Allemagne et en Espagne.

    Que nenni, il s’agit d’un Saab Grippen Suédois. Il est facile à reconnaître : c’est le seul monoréacteur du trio de frères ennemis européens.

    Jean-Luc

Votre réponse
Postez un commentaire