En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
EasyJet et Lufthansa tentent de limiter l'impact de la grève en appelant à la rescousse des salariés d'autres villes d'Europe.
 

La compagnie anglaise à bas coût, qui fait face ce lundi 25 novembre à une grève de ses pilotes en France, fait appel à leurs collègues britanniques pour continuer d'assurer les vols. Lufthansa avait déjà eu recours à un tel procédé la semaine dernière.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • jeannedarc
    jeannedarc     

    Lufthansa fait appel à du personnel étranger pour casser la grève du personnel Lufthansa. 199 personnes vont être licenciées - 150 à CDG et 44 au siège social à St Denis.Quelle hont après la scandaleuse list e du personnel fiché et dont l'auteur a été muté en Allemagne avec promotion.

  • KEV MARC
    KEV MARC     

    il y a bien une analogie .......le combat de 199 personnes "licenciés" est toujours légitime faisant suite au "PLAN BAGUETTE" anti-grève, "LE FICHAGE ILLEGAL DES SALARIES" qui nous rappelle de bien triste souvenir , "LES CASSEURS DE GREVE" mandatés par une direction dont le mutisme est valeur de référence ...... Le mouvement continue après une grève de 5 jours ( 20 au 24 novembre) avec un nouveau préavis de grève chez LUFTHANSA France de Vendredi 29 novembre au dimanche 1er décembre pour réclamer la mise en place d'un Plan de Départs Volontaires ( PDV ).

Votre réponse
Postez un commentaire