En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Pour Apple, il s'agit surtout d'une question de principe. Le groupe n'entend pas être accusé de tricherie.
 

Pour concurrencer Amazon dans la vente de livres électroniques, Apple a-t-elle enfreint la législation aux États-Unis? L’affaire est entendue pour la justice, toujours pas pour Apple qui refuse de s'acquitter d'une amende de 450 millions de dollars.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire