En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le gouvernement ne veut pas reporter la mise en place de l'écotaxe prévue le 1er janvier 2014.
 

Malgré les manifestations menées en Bretagne, Pierre Moscovici a réaffirmé, ce 27 octobre, que la taxe entrera bien en application le 1er janvier 2014. Mais Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture, va présenter dès lundi de nouvelles propositions d'aménagements.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Yves Trlt
    Yves Trlt     

    Qualifier en permanence ces taxes d’"écologiques", n'est certainement pas la meilleure manière de communiquer l'étendue du problème ..., c'est à dire :
    http://blogs.mediapart.fr/blog/yt75/030713/transition-energetique

  • luccio
    luccio     

    Le problème encore une fois n'est pas pris à la base mais dans sa phase ultime à savoir qu'il est plus facile de faire payer les contribuables au détriment de l'emploi. J'entendais Mr le Guen qui disait qu'il faut trouver de l'argent arrêtons deja d'accueillir tout le monde de donner des aides aux étranger parce que ceux sont les vrais français qui payent. La bretagne se réveille et quand elle se met à tousser, c'est la France qui va se mettre à trembler ………

  • landais
    landais     

    Il faut en finir avec ça, face à un gouvernement sourd et aveugle ! Ce dernier met le désordre en France du jamais vu.

  • lafleur60
    lafleur60     

    La vision française : des exceptions et niches en tout genre. Qui va payer les consommateurs et salariés. Les entreprises françaises seront encore un peu plus affaiblies. La présidence actuelle tire le pays vers le bas en asphyxiant le pays...

Votre réponse
Postez un commentaire