En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Elie Cohen considère que l'action de l'Etat peut fragiliser l'alliance Renault-Nissan
 

L'économiste était l'invité de BFM Business ce vendredi 24 avril. Il a vivement critiqué l'action de l'Etat au sein du capital de Renault qui, selon lui, fragilise l'alliance avec Nissan.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • rascal
    rascal     

    On sait depuis longtemps que notre état socialiste façon Hollande /Sapin est prêt à toutes les magouilles et s’approprier ce qui ne lui appartient pas, sans s’occuper des risques de déstabiliser le groupe NISSAN RENAULT ; La loi qui permet d’avoir des actions a double droit de vote n’a jamais été créé pour faire de opérations juteuses sur le dos des actionnaires. Mais pour dissuader les raiders de faire des prises de contrôle « sauvages »
    Alors pourquoi Daily Motion et pas Alcatel ????

  • rascal
    rascal     

    On sait depuis longtemps que notre état socialiste façon Hollande /Sapin est prêt à toutes les magouilles et s’approprier ce qui ne lui appartient pas, sans s’occuper des risques de déstabiliser le groupe NISSAN RENAULT ; La loi qui permet d’avoir des actions a double droit de vote n’a jamais été créé pour faire de opérations juteuses sur le dos des actionnaires. Mais pour dissuader les raiders de faire des prises de contrôle « sauvages »
    Alors pourquoi Daily Motion et pas Alcatel ????

Votre réponse
Postez un commentaire