En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Emploi: les femmes devraient être les premières victimes des robots
 
Wikimedia

3 millions d'emplois devraient avoir disparu en France d'ici moins de 10 ans du fait de la robotisation. Or pour mener à bien cette révolution, la filière de la robotique s'apprête à recruter bien plus d'hommes que de femmes. Explication.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •  
1 opinion
  • ricle
    ricle     

    Le but de la robotisation est de réduire les coûts (taille dans les effectifs) pour gagner en compétitivité (et plus rarement pour gagner en qualité) et la France ne peut faire exception si elle veut que ses entreprises survivent. Des millions d'emplois vont disparaître mais d'autres vont apparaitre et le chômage sera fonction de la capacité à révolutionner.
    Dans le meilleur des cas la France peut arriver au plein emploi si elle gagne la compétition. Les investisseurs vont se ruer pour construire des usines plus concurrentielles (retour du textile, TV, PC...). Dans le pire le chômage va exploser. Il est plus probable que la France se situera au milieu. Donc une augmentation du chômage. Si les femmes ne veulent pas aller dans les secteurs porteurs alors oui elles seront les principales victimes. Enfin il n'y aucune honte à faire de l'informatique, des mathématiques, de l'architecture ou encore de l'ingénierie.

Votre réponse
Postez un commentaire

  •  
  •