En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Gérard Mestrallet, le patron de GDF Suez, était l'invité de BFM Business, jeudi 28 février.
 

Le PDG de GDF Suez, était l'invité de BFM Business, jeudi 28 février. Pour lui, l'exploitation du gaz de schiste en Europe pourrait être un vrai facteur de compétitivité.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Beppe Grillo
    Beppe Grillo     

    M'est avis qu'il croit davantage au fric qu'au gaz, le Mestrallet. Pour qui sait, l'exploitation d'un site ne dure que quelques semaines... Donc des trous partout... Et de promettre des emplois ! Itinérants alors, le bonheur des Roms, enfin ? Le fric, encore et toujours, le reste, bof, faut faire vite.

  • thierrymartinsgi320
    thierrymartinsgi320     

    Par352, je propose sur toute l'Europe cette taxe et non seulement en France. En effet ce gaz est partout. Concernant la France, tout vient du fait que le peuple a besoin d'un monarque pour gerer leur vie , leur avenir. Dans les autres pays , les peuples ne considère pas que l'Etat, c'est a dire le pouvoir en place doit lègifèrer pour apporter la richesse. C'est culturel. Trop d'assistanat et l'Etat taxe trop. Depuis 38 ans l'Etat ne peut emprunter les salaires des français à 0% pour payer sa politique. Le Français c'est l'opposé de l'amèricain: Ne pense pas à ce que tu peux faire pour ton pays!

  • pat352
    pat352     

    thierrymartinsgi320 ----"Mais pourquoi pas alors taxer ces profils à 80% directement affecté au paiements des pensions"----- Parce que malgré sa place de 2eme mondial pour les impôts la France dépense en moyenne 20% de trop chaque année depuis 38 ans. On ne remplis pas plus un tonneau des danaïde qu'on ne renfloue un état devenu cancéreux avec plus de taxes. D'autres pays ce paient un chômage de 3% un dette maitrisée et des excédent budgétaire avec des taux d’impôts bas un social excellent et des services qui marchent, le problème c'est l'état français, pas le manque de taxes.

  • thierrymartinsgi320
    thierrymartinsgi320     

    Le PDG oublie de préciser qu'il y a des milliards d'Euros de profil. Mais pourquoi pas alors taxer ces profils à 80% directement affecté au paiements des pensions. Ainsi les charges patronales diminuant , l'explotation du Gaz serait un moteur de relance. C'est ainsi qu'il faudrait voir un bènèfice positif. Le control par une Institution euroPèenne comme le nuclèaire par l'Euraton. Et le graal, pas de spèculation boursière sur ce gaz!
    On peut toujours rèver qu'un jour un PDG sur BFM parle dans ce sens

Votre réponse
Postez un commentaire