En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les industriels français estiment qu'ils perdent en compétitivité face aux Allemands.
 

Pour faire face à sa sortie du nucléaire, l'Allemagne a allégé la facture d'électricité de ses industriels. Du coup, les Français s'estiment moins compétitifs.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • alain38
    alain38     

    C'est vrai que l’Allemagne peut s'offrir le luxe de subventionner ses industriels tout en faisant payer très cher (2 fois plus qu'en France) son électricité "verte" aux particuliers.
    Notre point fort (presque le seul) c'est notre parc électro nucléaire, et nous n'avons pas les moyens de le jeter aux orties, comme l'a projeté le gouvernement actuel. S'il le fait, même partiellement, notre différentiel par rapport aux Allemands va s'accroître et notre taux de chômage aussi. D'autant qu'il semble à court d'idées sinon de volonté pour lutter contre ce fléau, qui devrait être sa priorité absolue.

  • eric44
    eric44     

    l'Allemagne a des marges de manœuvre et c'est normal qu'elle en profite. C'est bon pour l'Europe. La France a comme intérêt de se différencier dans sa stratégie (différenciation ou focalisation). Bref, ce que préconise le rapport Gallois pour gagner en compétitivité.

Votre réponse
Postez un commentaire