En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
EDF a déjà financé 13 projets d'une capacité de 1,8 GW en France, aux Etats-Unis et au Canada grâce à son green bond lancé en novembre 2013
 

Le projet de loi sur la transition énergétique suit son cours parlementaire. L'occasion pour EDF de rappeler sa position de leader des énergies renouvelables en Europe. Le groupe poursuit ses partenariats et innove aussi sur le plan financier. Il ne compte pas en rester là. EDF a tenu à le rappeler lors d'une conférence de presse ce jeudi 30 octobre.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • alain-38
    alain-38     

    EDF, spolié par le pouvoir actuel en matière d'actifs nucléaires et de tarifs de l'électricité, a bien raison de se "refaire un santé" en développant et vendant des Énergies Renouvelables (EnR).
    J'approuve sa prudence en France : d'abord parce qu'avec le parc nucléaire qui n'émet pas de CO2, il n'y a aucun besoin d'EnR, qui sont je le rappelle plusieurs fois plus chères que le nucléaire, surtout si on prend en compte la compensation de l'intermittence des EnR au moyen de centrales au gaz.
    Ensuite parce que ces EnR appauvrissent la nation par la taxe CSPE qui les finance et qui croît de manière exponentielle, alors que la plupart de nos concitoyens (surtout les plus démunis) ne savent pas qu'on les pénalise ainsi à leur insu.
    L'idéologie Verte, qui a fait des dégâts en Allemagne, est en train de nous contaminer ; l'ennui est que nous sommes déjà économiquement très malades et que nous pourrions bien ne pas nous en relever.

  • cdnrbt
    cdnrbt     

    Comme pour les centrales c'est le contribuables (sans-dents) qui payent pour que EDF creer des partenariats et innove sur le plan "financier".
    Le contribuable c'est une belle vache à lait.

Votre réponse
Postez un commentaire