En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Majlis al-Umma, le Parlement du Koweït, a lancé une enquête sur deux contrats noués par des Français dans l'Emirat.
 

Le gazier français est dans le viseur des autorités koweïtiennes à propos des conditions d'obtention d'un contrat pour la construction d'une centrale électrique. Airbus est visé pour son accord avec la compagnie aérienne du pays.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire