En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Contrairement aux ordinateurs, une machine à écrire n'est pas vulnérable aux intrusions des pirates.
 

Comment garder les données sensibles à l'abri des regards indiscrets? La Russie a adopté une solution radicale: revenir à la machine à écrire. Le Kremlin équiperait certains de ses services de ces bons vieux engins qui ne sont pas piratables.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire