En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Orange propose une offre très souple pour les résidences secondaires, mais SFR ne peut pas en faire autant
 

Le tribunal de commerce de Paris a condamné l'opérateur historique à indemniser SFR, qui jugeait anti-concurrentielle son offre d'abonnement téléphonique pour les résidences secondaires.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • lucid
    lucid     

    conclusion étrange. Le dégroupage est à prix coûtant de façon auditée par le régulateur. Le fait d'interrompre une ligne ne supprime pas les charges : maintenance, déplacements de réseaux...qui justifie le coût de revient et le tarif validé.
    Donc orange supporte la charge sur cette partie de réseau la plus onéreuse.
    chaque opérateur est à égalité de traitement, charge ou facturation de la charge, ensuite chaque opérateur pratique la politique commerciale qu'il veut, répercussion ou non au client final, sfr peut faire de même dans des conditions identiques.
    Ces procès à répétition sont plutôt le fruit du climat très malsain de ce marché non concurrentiel mais administré, de la régulation qui répartit les parts de marchés de façon mécanique par des règles imposées, donc partisanes : obligation à l'OH de louer ses nouveaux investissements numériques à prix coûtant, licences moins chères, maintien du monopole numéricable pourtant interdit depuis 96. (4 millions de prises FTTLA sans pouvoir accéder aux autres FAI) ...etc etc
    le jeu des acteurs est donc de faire le siège du régulateur pour disposer des réseaux de l'Oh dans des conditions toujours plus avantageuses et pour faire un chantage à la rentabilité pour toujours plus de subventions.
    c'est un dénigrement gratuit et par ailleurs, on ne sait jamais, il pourrait toujours y avoir une disposition avantageuse qui pourrait en ressortir, la preuve !!
    si on veut doper ce secteur dans une vraie dynamique concurrentielle équitable, il faut ouvrir les locations de réseau de façon symétrique à tous les opérateurs, ce qui permettra d'imposer une couverture obligatoire et progressive en débit à tous, à chacun de louer ou déployer en fonction des tarifs, qualité de service...
    et que le meilleur gagne, le vrai, et les procès seront inutiles...

  • Daniel Vignello
    Daniel Vignello     

    Orange exerce un abus de monopole ! Pour ma cabane j'ai depuis 5 ans un triple play Orange (il était le seul) avec obligation de conserver ma ligne fixe qui seul pouvait mettre en marche mon chauffage. les 20 mégas promis jamais possible et changement sans consentement par 3 fois de mon abonnement. Maintenant avec beaucoup moins d'avantage (ligne internet supprimé ainsi que les appels gratuits vers les portables etc)je n'ai plus que mon numéro de fixe qui sert aussi pour Internet mais paie toujours, en même temps, les 2 abonnements sans suspension possible mais avec maintenant 50 € pour résiliation !!! Quand verrons-nous la fin du statut public qui a mis notre pays en faillite en fzussant la concurrence ?

  • gugus67
    gugus67     

    Je suis chez sfr donc avec ce pognon baisse des tarifs pour le 1er Avril

Votre réponse
Postez un commentaire