En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le film d'Abdellatif Kechiche n'a coûté que 4 millions d'euros, mais attiré près d'un million de spectateurs
 

Selon notre étude, les recettes seront bien inférieures au budget pour l'immense majorité des films français sortis en salles en 2013. "La vie d'Adèle" décroche la palme du film le plus rentable de l'année.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

18 opinions
  • Bobaraba
    Bobaraba     

    Mais arrêtez de croire que vous "payez" le cinéma Français avec vos impôts !
    Le cinéma est auto-financé uniquement par l'argent généré par l'achat de place de cinéma via le CNC (appelée taxe additionnelle), ou par les fonds propres des gros studios, parfois avec de l'argent public lorsque le film est financé par une chaîne publique, mais provenant de la redevance audiovisuelle, une taxe attribué, qui n'est donc pas du tout un impôt.
    Remarquez que les plus gros "flop" sont les films financé par les gros groupes (Europacorp...) et TF1, donc pas d'argent public là-dedans....

  • marcwae
    marcwae     

    le tableau nous apporte de mauvaises données (coefficient et prévisions sur les recettes completement erroné..) cet article n'est pas pertinent du tout. De plus, même si le film a couté 10 M il faut déduire les préachats, subventions, soutien financier du CNC et crédits 'impôts.. et donc il suffirait 1 Millions d'entrées au cinéma pour que les producteurs rentrent dans leurs frais ! Et puis si au box office le film ne marche l'exploitation du film continuera avec la vente et locations sur d'autres support.
    Le cinéma français n'est pas en crise comme la presse essaie de nous le montrer, la production des films demeure un risque permanent mais il ne génère pas 90% de non rentabilité,sinon cela ferait longtemps que le cinéma français n'existerait plus.

  • stephane
    stephane     

    Incroyable l'économie de la rente culturelle !!

    Mais dans le tableau, pourquoi il y a-t-il des variations dans le coefficient calculant les recettes (prix de la place)

    D'autre part, parler de 4% de rentabilité est abusif. Il faut plutot dire 96% de pertes !!!

    %rentabilité = somme des cash flow / investissement *100

  • Celimene
    Celimene     

    MDR ! quand on voit les navets se profiler sur les affiches avec des acteurs sans charisme ! qui ne pensent qu'à l'argent et qui ont des avis sur tout ! pas étonnant .... c'est nul de chez nul ! les acteurs bobos gauchistes ne vivent qu'à travers les subventions payées grassement avec nos impots ! heureusement quelques uns sortent du lot ... on peut les compter sur une main !

  • Celimene
    Celimene     

    je partage votre point de vue, toutefois même à la TV je ne les regarde pas et ce n'est pas gratuit ! vous oubliez que vous payez une redevance pour des programmes plus que débiles !

  • provencal le gaulois
    provencal le gaulois     

    continuons à payer les acteurs des millions avec l'argent des subventions... (et restons outrés quand on dit qu'au dessus d'1 million en moyenne par an c'est trop payé........)

  • fifi0682
    fifi0682     

    quand je vois les acteurs français défiler sur les plateaux et faire leur propagande politique, je n'ai pas envie de les revoir et de les payer pour ça au cinéma! le jour où tous ces bobos comprendront que le public est "pluripolitique" et qu'il n'a pas de leçon à recevoir d'eux , peut-être ne penserai-je plus à qui je donne mon pognon! ces gens rejettent ceux qui osent dire qu'ils sont de droite alors qu'ils se prétendent ouverts d'esprit et tolérants, moi, j'ai décider de mettre au placard ceux qui se font une joie d'être socialistes! balasco, et tout le reste ne sont à voir qu'à la télé gratuitement! Ils ont assez de subventions comme ça de nos poches!

  • ams1
    ams1     

    Et oui. Et par dessus le marche notre ministre bobo gauchiste de la culture a exigé que l'on diminue la TVA sur les places de cinéma - une subvention de plus!

  • verificator
    verificator     

    Vu les films de propagande qu'on nous impose à longueur d'année ce n'est pas surprenant ! Le citoyen résiste à l'oppression. Le dernier en date : Bergé - Saint-Laurent ! Le pire est qu'ils ne se rendent même pas compte de la colère qui gronde et les emportera.

  • verificator
    verificator     

    Vu les films de propagande qu'on nous impose à longueur d'année ce n'est pas surprenant ! Le citoyen résiste à l'oppression.

Lire la suite des opinions (18)

Votre réponse
Postez un commentaire