En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Les équipes comme Mercedes, ici en photo avec la monoplace de Lewis Hamilton ont des marges de manoeuvre financières plus importantes que la grande majorité des autres équipes
 

Seulement 18 voitures prendront le départ du Grand Prix des Etats-Unis ce dimanche 2 novembre, en raison des déboires financiers de Marussia et Caterham. Un problème qui braque les projecteurs sur l’ensemble du modèle économique de la discipline.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire