En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les industriels ont démissionné ensemble de la commission copie privée pour la bloquer.
 

La guerre est à nouveau déclarée entre les fabricants d'électronique et les autres représentants de la commission pour copie privée. Leur objectif est toujours le même: bloquer ce système qui prélève une redevance sur les mémoires vierges.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Alain Esse
    Alain Esse     

    La cupidité des "ayant droits" prive l'économie française des retombées des ventes de DVD et autres média : emplois , cotisations sociales , TVA etc... Et le gouvernement trouve cela très bien , on marche sur la tête !

  • AntiMatiere
    AntiMatiere     

    Cette taxe est un non-sens et aurait du être supprimée depuis bien longtemps. Lutter contre le piratage est une chose mais ça ne confère aucun droit à prélever une taxe aux ayants droits. Présumer que l'acheteur d'un support va l'utiliser pour stocker des fichiers piratés revient à considérer un citoyen comme présumé coupable de piratage et surtout à faire payer deux fois ce citoyen s'il s'avérait honnête et achetait légalement les oeuvres ! Beau modèle de justice. Vivement la fin de cette taxe et de cette commission certainement financée par des fonds publics.

Votre réponse
Postez un commentaire