En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'administration fiscale américaine s'intéresse particulièrement au transfert à Facebook Irlande de droits sur les activités mondiales de Facebook, à l'exception des États-Unis et du Canada.
 

Le réseau social pourrait devoir payer de 3 à 5 milliards de dollars au titre d'un redressement fiscal. Pour le fisc américain, il aurait sous-évalué ses actifs sur 2010 en transférant des activités à une filiale en Irlande.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire