En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
François Hollande s'est engagé à fermer la centrale nucléaire de Fessenheim, dans le Bas-Rhin, avant la fin 2016.
 

Le président de l'Autorité de sûreté nucléaire, Pierre-Franck Chevet, a pris à contre-pied les associations anti-nucléaires, qui ont manifesté jeudi à Paris. Pour lui, la centrale de Fessenheim peut vivre jusqu'à 2017, voire 2020.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Thomasp
    Thomasp     

    Fessenheim est dans le Haut-Rhin et non dans le Bas-Rhin comme précisé sous la photo.

    Le "Haut" et le "Bas" sont définis selon le courant du fleuve et non selon la disposition géographique.

  • lojay
    lojay     

    Encore une promesse non tenue et NOTRE argent dépensé à tout va ... On comprend mieux toutes ces augmentations!

  • vauban
    vauban     

    Pierre-Franck Chevet, le président de l’Autorité de sûreté nucléaire _ce monsieur n'habite pas à coté de la centrale

  • mickael
    mickael     

    On aura tout compris, la fuite en avant, comme d'habitude.... cela sent la manipulation de l'opinion publique, la patate chaude pour les gouvernements suivants ne soyons pas dupes.

    Les comptes sont exsangues, il n'y a plus d'argent pour fermer la centrale réputée vétuste. A grand renfort de millions on préfère colmater temporairement les fissures, plutôt que d'affronter la réalité économique d'une déconstruction.
    L'argent provisionné pour le futur démantèlement, des centrales, celui prélevé nos factures EDF depuis que le nucléaire existe en France, a déjà été dépensé ailleurs.
    Là encore une promesse non tenue.
    Aujourd'hui ils nous font raconter par d'autres, que leur centrale est "suffisamment" sûre...(pour tenir encore un mandat et un de plus...).
    Aux urnes citoyens!
    Mais au fait, pour qui pourrions- nous voter? Moi, sincèrement, je ne sais pas.
    Alors secours! Éclairez-moi, avant qu'elle ne finisse par exploser cette centrale pourrie.
    Car ce jour là, moi, simple citoyen, je n'aurai pas accès à la version française "d' air force one" pour mettre mes ma famille et mes amis à l'abri des irradiations.
    De tout façon, lorsque cela se sera produit et officiellement reconnu dans sa juste gravité, il sera trop tard ...

  • biendici
    biendici     

    Ce que l'argent ne fait pas dire. OUI ou NON, cela dépend combien ça rapporte. Pour le commun des mortels, la question est surtout de savoir si danger il y a. ais le peuple, c'est secondaire.

Votre réponse
Postez un commentaire