En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les vignes françaises ont souffert de la mauvaise météo et des intempéries du mois d'août.
 

Les vendanges seront moins bonnes que prévues, même si elles ne seront pas aussi catastrophiques qu'en 2012, selon les professionnels. Le production de vin français devrait s'élever à 43,5 millions d'hectolitres.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Incroyable et merveilleux
    Incroyable et merveilleux     

    Moins de pinard ,l occassion d augmenter les prix dommage car on a besoin de picoler pour oublier par qui on est gouverne .

  • berard
    berard     

    moins de pinard à boire; bon pour la santé

Votre réponse
Postez un commentaire