En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Filippetti critique les sureffectifs de France Télévisions

La ministre de la Culture veut étendre la redevance aux ordinateurs
La ministre de la Culture veut étendre la redevance aux ordinateurs - © DR

"Il y a des économies à faire dans l'encadrement", a estimé la ministre de la Culture, ce 21 juin sur BFM TV et RMC. Elle a aussi critiqué la suppression d'émissions culturelles sur le service public.

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •  
6 opinions
  • balou,

    c'est plus facile de taxé le peuple,que de faire régner l'ordre dans les cités
    si les journalistes etaient un peu moins payé pour ne dire que des conneries,et si il y avait une gestion un peu plu serieuse,il y aurai plus d'argent dans la caisse
    mais voila les priviléges suprimés le 4 aout 1789 sont bien de retour et pour les mêmes
    nous avons affaire a une caste de francs maçon qui nous gouvernent et qu'ils faut mettre dehors le plus vite possible

  • sarah040000,

    oh elle va bien encore nous trouver des taxes ..ce gouvernement et tous les ministres n'ont qu'un mot à dire TAXES !!!!!! voila les solutions de cette gAUCHE POURRIE

  • sarah040000,

    au lieu de blablater comme tous ces ministres de gauche qu'ils agissent !!!!!!!

  • MICK Bravo,

    > Ah ! mon " pauvre " @zarblob ; si vous voulez analyser ce que cette malheureuse " prétendue ministre " a voulu dire , vous allez vous heurter à un problème de taille : ( je n ' ai bien sûr rien compris ) mais là n ' est pas le problème ; c ' est que la " pôv " Filippéti non seulement ne sait pas ce qu ' elle a voulu dire , mais malheureusement ne sait pas de quoi elle parle . . . Peut-être , tel un poisson rouge ne se rappelle t-elle pas ce qu ' elle a dit après un tour de bocal ? ? ? <

  • zarblob,

    "Il pourrait y avoir un déclaratif où les personnes pourraient dire si oui ou non elles consomment de l’audiovisuel public et payer en fonction"
    a-t-elle bien dit celà? Parce qu'elle ouvre la possibilité aux personnes qui ne regardent pas les nombreuses chaines de France Télévision de ne pas payer la redevance TV.
    Dans ce cas qu'elle propose de séparer en deux la redevance télé:
    d'un côté ce qui finance la diffusion des télés gratuites
    de l'autre ce qui finance France Télévision et Radio France et France 24 et tout le reste du public
    Et puis au sujet des économies, elle peut songer à fermer des chaînes publiques. France 4 au moins a été créé sans aucune validation du parlement par exemple. A l'époque il y avait sans doute plus de ressources publicitaires. Et les dirigeants se sont sentis libresde créer des choses qu'ils pouvaient financer. La logique qu'ils ont choisi à l'époque impliquerait qu'ils ferment ces chaines si ils ne peuvent les financer. Au lieu de cela ils cherchent à ponctionner encore les contribuables captifs. Ce ,'est pas normal.

  • Yves Trlt,

    Peut-être faudrait-t-il aussi s'occuper des rôles nécessaire dans le contexte numérique, pour un environnement offre légale atawad (any time any where any device), non monopolistique ou se réduisant à deux ou trois monstres, et garantissant la confidentialité des bibliothèques personnelles ? :
    http://iiscn.wordpress.com/2011/05/15/concepts-economie-numerique-draft/
    Et pour le piratage, si quelque chose arrêter de tout faire à l'envers ?
    http://iiscn.wordpress.com/2011/05/15/piratage-hadopi-etc/

Votre réponse
Postez un commentaire

  •  
  •