En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le site Florange est au coeur des débats
 

L'accord entre le gouvernement et Lakshmi Mittal n'arrive décidément pas à convaincre.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

15 opinions
  • caton le jeune
    caton le jeune     

    La CFDT est un syndicat de traîtres aux intérêts des ouvriers. Vous avez entendu cet insupportable Chérèque se réjouir de la hausse de la TVA et dire avec mépris que Montebourg était allé trop loin en proposant la nationalisation de Florange: écœurant!! Ceci dit, j'espère que les élections intermédiaires, en 2014 par exemple, nous permettront de désavouer le P.S. et de placer le Front de Gauche en tête afin de former un nouveau gouvernement sous l'égide de Mélenchon.

  • UNDERMYTHUMB
    UNDERMYTHUMB     

    Pour moi le seul tort de MONTEBOURG c'est d'avoir cru que tout était possible.
    Le tort des syndicats c'est de ne pas avoir fait de pédagogie vis à vis des ouvriers entre l'objectif du GVT qu'il n'y ait pas de plan social , le but des syndicats que les haut fourneaux produisent encore.

  • UNDERMYTHUMB
    UNDERMYTHUMB     

    L'accord est conforme aux engagements de FH.......la radicalisation de certains leaders syndicaux n'aide pas les ouvriers , ils feraient mieux d'envisager l'avenir en terme de formation vers de nouveaux métiers , de nouvellemobilité

  • franky195861
    franky195861     

    je ne veus pas generalise mais chez mon employeur tendance socialiste quand nous avons un confli celui ci recoit la cfdt toute seule . dans les annee 70 ont avait fo qui signait tout, maintenant nous avons la cfdt

  • franky195861
    franky195861     

    Cest toujours la meme chose avec la cfdt . des qu il rencontre le gouvernement il se range a ses cote . la verite c est que le gouvernement a suivie madame parisot .ce gouvernement trainera cela jusqu au election de 2017 . les gens n oublient pas tout.

  • pat352
    pat352     

    Et pour finir je m'occupe des gens justement c'est pour cela qu'il ne faut surtout pas laisser les étatistes fourrer leur nez partout et continuer à scier toutes les libertés et détruire toutes les sources qui ont fait la prospérité du pays. 56% de la France c'est maintenant l'état, le code du travail fait 3200 pages, les impôts sur les PME sont de 65% et c'est la grande distribution gratuite de privilèges et d'argent des autres pour que vos deux oligarchies dominante et leurs copains néfastes restent en place. Vous n’êtes même plus classé comme "démocratie" on peut difficilement faire moins libéral que ça et bien maintenant vous en mangez les conséquences et ce n'est que le début. Mais allez y, réclamez plus d'état et de régulations pour contrer tout cet insupportable "néo-libéralisme", j’entends des mains qui se frottent .

  • pat352
    pat352     

    @caton le jeune: Ce qui démontre votre totale ignorance en matière économique, vous croyez que la FED c'est pour faire joli ? Qu’elle tripote les taux pour démontrer sont indépendance ? Vous rêvez mon pauvre. Quand on n'a que des mythes et légendes et des mots qui ne veulent plus rien dire comme une soit-disant secte "néo-libérale" ce réclamant de la liberté utilisant l'état (en fait des étatistes simplement mon vieux, ou autrement dit du capitalisme de copinage comme en France) et des soit disant chute de recette (pendant 38 ans?) pour expliquer des budgets ubuesques faut vraiment être sacrément intoxiqué par la propagande de ceux qui confondent leurs gamelles et l'état. Penchez vous sur le community reinvestment act pour les subprimes et venez me soutenir après que les banquiers ont prêté aux pauvres comme ça par charité. C'est aussi logique que des états en constante augmentation depuis 60 ans qui interviendraient de moins en moins par dogme libéral LOL !!!

  • caton le jeune
    caton le jeune     

    Ce qui est incroyable, chez les libéraux de votre acabit, c'est leur incapacité à analyser leurs propres échecs tant ils admirent leur corpus idéologique. Il ne me semblait pas que le gouvernement des Etats-Unis fixait lui-même les taux d'intérêt: c'est un scoop! Je croyais bien que les monétaristes avaient tellement peur du contrôle démocratique qu'ils s'étaient arrangés pour faire en sorte que les banques centrales soient indépendantes du pouvoir central. Quant à la crise de la dette publique, laissez moi rire : avant que n'éclate la crise financière provoquée pas les banquiers philanthropes que vous décrivez, les meilleurs élèves au regard des critères de stabilité de Maastricht étaient l'Espagne et l'Irlande. Vous avez vu leur situation aujourd'hui!! Quant à la France, vous reprendrez l'évolution des dépenses et des recettes du budget de l'Etat sur le temps long, comme cela vous pourrez vous rendre compte que le creusement des déficits vient d'une chute des recettes et non d'une augmentation inconsidérée des dépenses. Enfin, il faudrait que vous m'expliquiez de quoi le libéralisme peut-être si fier quand l'application aveugle de ses dogmes est en train d'asphyxier l'activité économique en Europe de la même manière que les politiques déflationnistes conduites dans les années 30. C'est de la naïveté dangereuse ou de la bêtise crasse!

  • caton le jeune
    caton le jeune     

    Au cas où vous auriez mal lu, j'ai parlé de néo-libéalisme que l'on peut définir comme une perversion du libéralisme économique. Je m'explique : là où les vrais libéraux font une confiance aveugle mais sincère au dogme de la concurrence pure et parfaite et aux vertus de la "main invisible", les néo-libéraux, plus cyniques, n'ont aucune réticence à se servir de la puissance publique afin d'imposer un modèle économique contre-nature qui n'est en réalité qu'une façade masquant la défense des intérêts de l'oligarchie à laquelle ils appartiennent. Ceci dit, je ne souscris pas plus à la première doctrine qu'à la deuxième. Les tenants des vertus auto-régulatrices du marché devraient se cacher au fond d'une grotte après les différents désastres qu'ont causé leurs grandes théories, le dernier en date, la crise des subprimes, ayant presque plongé l'économie mondial dans le chaos s'il n'y avait pas eu l'intervention indispensable de l'Etat et de l'argent des contribuables. Alors oui, je persiste et signe: 1° Nous avons absolument besoin de l'acier produit sur le site de Florange dont la rentabilité a été reconnue, sauf à vouloir laisser notre industrie entièrement dépendante d'approvisionnements étrangers, 2° Quand vous parler d'économie, faites l'effort de voir des hommes et des femmes en lieu et place de chiffres, cela ferait commettre moins de souffrances!

  • pat352
    pat352     

    Et pour le rapport Faure, c'est génial quand un tel rapport émane d'un état surendetté qui dépense 35% de plus que celui de l’Allemagne pourtant pas très libéral non plus, on les croit. Ce rapport parle d'ailleurs de soutien massif de l'état, hors si un secteur est rentable il n'a PAS besoin de l'argent des autres.

Lire la suite des opinions (15)

Votre réponse
Postez un commentaire