En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Jacques-Antoine Bretteil conseille de rester à l'écart du titre Fnac
 

Pour Jacques-Antoine Bretteil, président de la Financière ICG, le titre Fnac ne va pas séduire les investisseurs. En revanche, PPR va revenir sur le devant de la scène.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Ben  voyons
    Ben voyons     

    Tout se paie un jour ! Ils étaient contents, les crétins cravatés, d'augmenter les marges et les cost-qui-leurrent de se prendre des primes . . maintenant que les sangsues se sont gavées sur la bête, on essaie de racler un peu plus avec la bourse :)). Trop tard. La fnac est morte dans l'esprit des consommateurs. . .

  • Ben  voyons
    Ben voyons     

    Bof. On s'en fout. En entrant dans le giron des pognonistes la fnac a vendu son âme au diable depuis longtemps. Le service est devenu inexistant, les marchandises sont sélectionnées pour leur rotation dans le stock et non pour leur qualité bref " le distributeur " a remplacé " l'agitateur" depuis belle lurette. . .

Votre réponse
Postez un commentaire