En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
47,6% des ménages détenaient un crédit, fin 2013.
 

La part des ménages possédant un emprunt est tombée, en 2013, à son plus bas niveau depuis 1989, selon une étude de l'Observatoire des crédits aux ménages publiée ce mardi 4 février. Ce qui s'expliquerait par les incertitudes économiques.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • tmjrc2011
    tmjrc2011     

    L'Etat nous a pris un crèdit pour rembourser les dettes des grecs pour assurer les valeurs boursières. On couvre les banques sans notre avis. Mais les interets sont couverts pas nos impots.
    La puce saute toujours quand il lui dit « saute », jusqu'à lui avoir arraché la dernière patte, après quoi, lui disant « saute ! », la puce reste immobile.
    quand on arrache toute les pattes d'une puce, elle devient sourde. La puce a besoin d'au moins une patte pour entendre."
    Est ce que l'on nous prend pour des puces?

  • Ansaldo
    Ansaldo     

    Quand on contracte un crédit il est de comportement responsable de ne point le faire lorsque le remboursement sera assurément difficile. Le gouvernement actuel a acculé sa population sur le fille du rasoir de la pauvreté au profit de la continuité des dépenses d'assistances. Lorsque cela sera changé les choses seront différentes pour sûr. Ce qui est dommage c'est que les signaux envoyés par le gouvernements sont a l'inverse de cela.

  • elminster
    elminster     

    Pas de panique, nos chers gouvernements se chargent de nous endetter depuis des décennies, on arrive à combien, 20/30000 € par français à la naissance...

Votre réponse
Postez un commentaire