En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le trublion français des télécoms renonce à son rêve américain
 

L'opérateur français a  renoncé à acheter son homologue américain T-Mobile, ce lundi 13 octobre, sa dernière offre ayant été rejetée. Iliad, la maison-mère de Free, s'envole de 14% à l'ouverture de la Bourse.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Christophe22300
    Christophe22300     

    Xavier Niel est un entrepreneur génial. Maintenant espérer de Deutch Telekom allait brader T-Mobile, soit c'est du crétinisme absolu, soit cela fait partie d'uns stratégie intelligente et globale dont l'objectif ne nous est pas encore apparu. Personnellement je pense que la deuxième alternative est la bonne car X.N. est loi d'être un crétin !

  • rascal
    rascal     

    Dommage pour Free, c’était une bonne opportunité de faire son entrée sur le marché américain

Votre réponse
Postez un commentaire