En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Quand Free s'attaque... à un prof d'économie

L'emblématique patron de Free a lancé une procédure à l'encontre d'un universitaire dont l'étude ne plait pas à l'opérateur
L'emblématique patron de Free a lancé une procédure à l'encontre d'un universitaire dont l'étude ne plait pas à l'opérateur - © DR

Xavier Niel s’est ému de la publication d’une étude sur l’impact de l’arrivée d’un quatrième opérateur sur les emplois du secteur. Il a attaqué en justice l’universitaire qui en est l’auteur.

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •  
5 opinions
  • peredesoeuvre,

    Je cite "type qui, s'il avait un quelconque talent, serait patron de sa boite et pas "universitaire"" donc être un universitaire c'est être un râté ?

  • Max Tusalem,

    Moi non plus, j'ai rien compris, j'ai pas Free, mais si on m'explique .....
    Parce que, la présentation de l'affaire faite par les médias laisse perplexe.
    Comment ? Critiquer serait criminel et passible des pires investigations policières ?

  • HeyBaal,

    Vous êtes peut être passé par ce chemin mais vous n'avez visiblement rien compris à cette affaire ;)

  • HeyBaal,

    D'un côté on a un type qui a créé une entreprise incontournable dans le domaine du numérique français, de l'autre on a un type qui, s'il avait un quelconque talent, serait patron de sa boite et pas "universitaire". Concernant à l'attaque elle a été demandée par Free mais autorisée par un juge en vertu d’éléments du dossier concordants. Je pense que l'avocat de "l'universitaire" n'est pas ignorant en la matière au point de ne pas le savoir. Mais bon, raconter des bobards c'est un peu leur métier ....

  • franciseure,

    Je suis passé par ce chemin du 6h00 du matin avec huissier, gendarmes, informaticiens. Commandité par un concurrent avec l'aval du tribunal de commerce et du procureur de la république. Ils sont repartis la queue entre les jambes sans rien. Quand certains, bien introduits dans la hiérarchie politiques, veulent vous descendre et vous nuire ils emploient tous les moyens légaux et illégaux. Sommes nous pas en république? BANANIERE

Votre réponse
Postez un commentaire

  •  
  •