En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le président François Hollande se montre plus ouvert à l'exploration des gaz de schiste.
 

L'exécutif ne tourne pas totalement le dos au gaz de schiste. A des industriels américains, François Hollande a indiqué réfléchir à d'autres techniques d'extraction que la fracturation hydraulique, interdite en France.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

22 opinions
  • Colibrick
    Colibrick     

    Baltringues
    Les gaz de schiste ne sauveront pas l’Europe :
    [..] Les gaz de schiste n’ont pas révolutionné l’économie américaine et ne sauveront pas l’Europe : à contre pied de certaines idées reçues, les chercheurs de l’Iddri ont calculé que l’impact des hydrocarbures non conventionnels sur la reprise économique aux Etats-Unis est marginal – et qu’il le restera sur le long terme.
    [..] « Le gaz ne représente que 27 % du mix électrique, et le prix de l’électricité dépend de bien d’autres facteurs : taxes, coût du réseau, etc. », explique Thomas Spencer, coordinateur de l’étude. Le gaz ne représente en outre que 13 % de la consommation des particuliers.
    La baisse du prix du gaz a, il est vrai, fortement amélioré la compétitivité de certaines industries très consommatrices de gaz [..] « Mais ces secteurs ne représentent que 1,2 % du PIB américain », souligne l’Iddri [..]
    A partir des projections de production de l’agence américaine de l’énergie (EIA), et en extrapolant ces tendances, l’Iddri a calculé qu’au final, l’impact global sur le PIB américain serait limité à 0,84 point de croissance entre 2012 et 2035. Soit, pour simplifier, moins de 0,04 % de croissance supplémentaire par an, sur vingt-trois ans. « Le gaz et le pétrole de schiste constituent donc un facteur très faible de croissance », relève Thomas Spencer.
    De même, le nombre d’emplois directs du secteur a augmenté de 200.000 entre 2005 et 2013, note l’Iddri : un chiffre en soi non négligeable, mais finalement très faible au regard d’une population active de 155 millions de travailleurs.
    « L’Europe ne peut donc pas espérer que le gaz de schiste résolve son problème d’approvisionnement énergétique ou de compétitivité », conclut Thomas Spencer. Et ce d’autant que, compte tenu des particularités européennes (urbanisation, matériel disponible, réglementation…), la montée en puissance de la production ne pourrait y être que très lente : le Vieux Continent ne produirait, au mieux, que 3 à 10 % de sa consommation à l’horizon 2035. 14/02/14 via Fortune

  • rebelle80
    rebelle80     

    et moi je serai transparent !!!

  • the painter
    the painter     

    AH! Un peu moins obtus enfin ou mieux informé sans doute, mis en demeure peut-être, carrément un autre mensonge ou une furieuse envie de se débarrasser des écolos et des bobos du gouvernement.

  • Fibonacci
    Fibonacci     

    Sur la courbe du chômage il a beaucoup réfléchit, mais ça n'a pas marché du tout.

  • timinet
    timinet     

    et aussi, avec moi la France sera apaisée!

  • timinet
    timinet     

    Hollande réfléchit? Et il est brusquement devenu chercheur! Quel homme!

  • moi81
    moi81     

    hollande reflechi? non ce doit etre une erreur de frappe!!!!!

  • sphynx95
    sphynx95     

    et oui la technique d"extraction à évoluée mais comme ce gouvernement à toujours un métro de retard si non deux!!!!!!!!!!!!!

  • CogitoErgoSum
    CogitoErgoSum     

    " quand on ne s'entend pas " ON DIVORCE! ou on FERME SA GUEULE! ( Chevènement
    EELV, n'a rien de politique mais des thèses IDÉOLOGIQUES DOGMATISTES humanistes- D UFLOT retournez à votre chili con carne sans Carne- mon post est correct ..COMME HABITUELLEMENT ....alors les modérateurs...

  • Denis Morin
    Denis Morin     

    Comme d'habitude , le double langage .

Lire la suite des opinions (22)

Votre réponse
Postez un commentaire