En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'exploration de gaz et pétrole de schiste dans le bassin parisien n'aura pas lieu.
 

Le ministre de l'Ecologie a confirmé l'annulation de permis d'exploration dans le bassin parisien, ce jeudi 28 novembre. Le groupe américain Hess Oil réclame 30.000 euros par permis annulé.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • dnomyar
    dnomyar     

    après les VERTS nous allons exploiter ce gaz, en France ont a des idées .....

  • MIOS33380
    MIOS33380     

    Donnez des solutions, c'est pas le tout de critiquer !...

  • roswel85
    roswel85     

    Le probleme n'est pas la mais dans la surconsommation des esprit insatiable! et tout le monde est responsable de la situation! quand les gens comprendront que la terre ne dispose pas suffisament de ressources énergétique pour subvenir à nos caprices on aura déja fait un grand pas! on a voulu la modernité et le confort qui va avec mais ce n'est pas au détriment de rien, on a déja consommer non sans conséquence en un siecle quasiment toutes les ressources petrolifères et on continue sur la même lancée avec le gaz a un moment donné va falloir que chacun se remette en question si on veut que ça change.

  • Yves Trlt
    Yves Trlt     

    Gaz ou pétrole de schiste en France ou pas, ce qui caractérise l'époque actuelle, cela reste l'état amnésique voir Alzheimique sur le fait que la crise actuelle est surtout un monstrueux choc pétrolier ne faisant hélas que commencer :
    http://blogs.mediapart.fr/blog/yt75/030713/transition-energetique
    Voire un "double choc pétrolier", si l'on considère le fait que les montagnes de dettes actuelles sont héritées de la période post deux premier chocs.

  • elminster
    elminster     

    Ahah, et une petite facture de plus pour notre tronche, facile quand ce n'est pas son argent. Et au passage, c'est sûr il vaut mieux qu'on aille acheter le gaz de schiste plein tarif chez les autres au lieu d'exploiter nos filons au nom de l'éventuelle pollution...

Votre réponse
Postez un commentaire