En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Gérard Mestrallet devrait toucher plus de 800.000 euros annuels au titre de sa retraite complémentaire.
 

L’exécutif ne demandera pas à Gérard Mestrallet de renoncer à sa retraite complémentaire, a fait savoir Emmanuel Macron lundi. Mais le ministre de l'Economie a indiqué qu'il désapprouvait ce type de rémunérations.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

17 opinions
  • Ben Voyons
    Ben Voyons     

    v'la trois cents ans qu'ils nous promettent ♫♫ ♫
    Qu'on va nous accorder du pain ♫♫ ♫
    V'la trois cents ans qu'ils donnent des fêtes ♫♫ ♫
    Et qu'ils entretiennent des catins ♫♫ ♫
    V'la trois cents ans qu'on nous écrase ♫♫ ♫
    Assez de mensonges et de phrases ♫♫ ♫
    On ne veut plus mourir de faim ♫♫ ♫
    ---- refrain ----
    Ah ça ira ça ira ça ira ..... ♫♫ ♫ ....
    -----------------
    V'la trois cents ans qu'ils font la guerre ♫♫ ♫
    Au son des fifres et des tambours ♫♫ ♫
    En nous laissant crever d'misère ♫♫ ♫
    Ça n'pouvait pas durer toujours ♫♫ ♫
    V'la trois cents ans qu'ils prennent nos hommes ♫♫ ♫
    Qu'ils nous traitent comme des bêtes de somme ♫♫ ♫
    Ça n'pouvait pas durer toujours ♫♫ ♫ .......

  • rascal
    rascal     

    Un contrat reste un contrat et ne doit pas être changé après ! Sinon cela revient à changer les règles du jeu après coup ce qui est très malhonnête, mais de la part de socialistes ce ne serait pas très surprenant

    Ben Voyons
    Ben Voyons      (réponse à rascal)

    changer les règles du jeu en permanence dans une vision ultra court-terme, c'est la marotte des politicards !!
    à tel point qu'on nous explique maintenant que c'est ce qui fait peur aux industriels étrangers. Les pauvres choux ;))
    et ça ne date pas des socialistes... (souvenez-vous du "charcutage électoral de Pasqua, en son temps, c'est dire !! )
    ça fait plus de 40 ans qu'on vit avec ça... ne faisons pas semblant de le découvrir :))
    En principe il n'y a pas rétroactivité des lois... sauf quand ça les arrange... pour le fisc..
    alors, hein, une fois de plus, une fois de moins...

  • Ben Voyons
    Ben Voyons     

    Ils n'ont plus aucune honte !

    "est conforme au code Afep-Medef".. depuis quand un règlement privé, décidé entre privilégiés, fait-il loi au mémé titre que les décisions du parlement ???

    SI C'EST LE CAS, on va pouvoir faire d'énoooooormes économies en SUPPRIMANT le parlement, le sénat, la tripotée de commission de copains, et autres devenus inutiles !!

    C'est carrément n'importe quoi...
    _________________________________________________________________________ Droite et gauche, verts, et autres, journaleux compris, ils nous prennent vraiment pour des demeurés. Mais on le leur rend bien... On le leur a déjà dit la dernière fois. Si ça ne suffit pas, on peut répéter...
    ♫♫ ♫

  • cdnrbt
    cdnrbt     

    Des chiens ne font pas des chats. Tous pareils.
    Si le gouvernement ne valide pas la retraite chapeau de Mestrallet alors le gouvernement pourra moins voler le peuple. C'est aussi simple que cela.
    Ce pays est une mafia.

  • sansonet
    sansonet     

    con de modo , la france doit descendre dans la rue apres cette annonce et investir rmc bfm pour tout casser , collabo des bourges ! et j'emmerde bourdin !

  • leterrible
    leterrible     

    enculés de politicards de merde

  • alhtz
    alhtz     

    Voilà, ça s'est la gauche.

    Peter
    Peter      (réponse à alhtz)

    Non...c'est Mr Emmanuel Macron...nuance ;)

  • gouik
    gouik     

    Le retour de la noblesse, des privilèges, comme avant 1789.

    rascal
    rascal      (réponse à gouik)

    En fait les privilèges sont moins gros mais les courtisans (copains)sont bien plus nombreux et se comptent par milliers pas par centaines comme sous Louis XV

    Ben Voyons
    Ben Voyons      (réponse à gouik)

    hélas, ça fait un moment que les corporations et les privilèges sont renés de leurs cendres..

  • sansonet
    sansonet     

    voila une annonce qui doit mettre la france dans la rue pour virer tout ces nantis qui se gave pendant que le peuple compte de plus en plus de pauvre !

  • Christophe22300
    Christophe22300     

    C'est comma ça dans les grandes entreprises dont l'état est actionnaire majoritaire... Il placent leurs gars à la tête de ces entreprises, même si ces gens sont nuls (exemple chez Orange: Michel Bon qui a endetté la boîte de dizaines de milliards,ou DIdier Lombard à qui on doit la "mode" des suicides) et les payent grassement quand ils les changent. Qui doute encore du copinage entre ces "grands patrons" et les politiciens???

    gouik
    gouik      (réponse à Christophe22300)

    C'est pareil dans les multinationales privées, l'état est remplacé par les actionnaires, mais le résultat est le même, rendre déficitaire une des usines du groupe pour favoriser une autre.

Lire la suite des opinions (17)

Votre réponse
Postez un commentaire