En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Carlos Ghosn garde intact ses ambitions sur l'électriques.
 

Le PDG de l'alliance Renault-Nissan est revenu, ce lundi 16 décembre, sur le lancement de la coentreprise du groupe français avec le chinois Dongfeng. Il explique que ce partenariat est un passage obligé pour la marque au losange.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • FLAADERCHE07
    FLAADERCHE07     

    c'est tout simplement un scandale pas capable de nous fournir en FRANCE un véhicule
    abordable pour nous la classe moyenne et même en dessous il me semble que le gouvernement a des actions donc droit a la parole mais cette bande d'abrutis ne pensent
    qu'aux taxes de jours en jours ils vont le payer très cher aux élections C Q F D

  • Dumo
    Dumo     

    vous ne servez que vos intérêts !! vous ne proposez même pas un modèle intéressant et a prix attractif sur le territoire Français ..un ou deux modèles qui relanceraient une forte vente de l' automobile en France et en Europe.. Bref rien de bien intéressant pour les citoyens Français en sol Français...! et surtout vous vous abstenez bien de préciser que vos contrats Franco-Eurasiens ont pour clause : pas de réindustrialisation importante en territoire Français..

  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    Il faudrait qu'on explore le bilan de Ghosn ....

Votre réponse
Postez un commentaire