En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Sur la façade du siège de Goldman Sachs, dans le district financier de New York, aucun nom ne figure.
 

La sulfureuse banque américaine interdirait, selon le Wall Street Journal ce vendredi 24 janvier, à ses traders d'échanger via certaines messageries instantanées. Notamment celles de Yahoo et AOL.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire