En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le scandale touche la division de création des produits financiers de plusieurs filiales dans le monde, dont les bureaux de Londres et New York.
 

La banque américaine a renvoyé une vingtaine de salariés tout récemment recrutés. Motif ? Ils avaient triché lors des tests destinés à valider leur formation interne.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire