En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Maurice Taylor, le PDG de Titan
 

Maurice Taylor, le PDG de Titan, a hâte de commencer les discussions, a- t-il dit par courrier électronique à Arnaud Montebourg, ce jeudi 23 janvier. Un peu plus tôt dans la journée, il avait réaffirmé, être toujours prêt à investir sur l'usine Goodyear d'Amiens-Nord.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • CitronPresse
    CitronPresse     

    Tu as raison, mieux vaut être au chômage et demander aux autres contribuables de payer pour l'honneur des bolcheviques de la CGT.

  • Maxoue
    Maxoue     

    Une usine prospère ???? avec les syndicats assassins que nous avons dans notre pays ....Il rêve

  • pauvre de nous
    pauvre de nous     

    Foutons tout le monde dehors avec honneur ! et allons crever de fin avec honneur! Si vous pensez que c est la seule fois que la france baisse son froc devant un investisseur etranger.... je crois que d ailleur on prend meme plus la peine de le remonter et cela parait plus que normal dans un cadre de mondialisation ou l on a peu pret le poids d une chips en ce moment. Donc a la porte ou au boulot je pense que les gens qui ont besoin de travailler pour leurs enfants etc vont choisir le travaille mais apres sait on jamais.

  • funky17
    funky17     

    Il est hors de question de baisser son froc face à un mec arrogant comme taylor. Dans le monde des affaires, il faut savoir faire preuve d'humilité, même si ses dires reposent sur des faits réels, à travers ses critiques, il a dénigrer les entreprises françaises. S'il se croit incontournable pour la reprise de l'usine, Montebourg doit lui démontrer le contraire, notre honneur vaut plus que ca !

Votre réponse
Postez un commentaire