En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

La publicité nous permet de vous proposer une information gratuite et de qualité.

Veuillez désactiver votre adblocker lorsque vous consultez notre site.

Merci de votre compréhension et bonne navigation.

Mis à jour le
Au total, près d'une centaine de personnes, qui ont pu collecter une masse considérable de données informatiques - "plusieurs téra-octets" - "au moins autant que Panama Papers peut-être même plus", a estimé le procureur national financier lors de l'émission le "Grand Rendez-vous" Europe 1/I-Télé/Le Monde.
 

Pour Eliane Houlette, chef du parquet national financier, des masses de données informatiques considérables ont été collectées sur Google par une centaine d'enquêteurs. Cela prendra des mois à exploiter, selon elle, expliquant le luxe de précautions prises par son service pour enquêter.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •  
2 opinions
  • VoxPop
    VoxPop     

    C'est ridicule... Travailler hors connexion pendant 1 an, quelle perte de temps... Notre argent est décidément bien dépensé ! Ils feraient mieux de revoir la fiscalité intra-communautaire au lieu de nous prendre pour des perdries. C'est le manque d'harmonisation fiscale qui conduit les multinationales américaines et européennes à utiliser les failles du système. Mais laissons-leur cette petite victoire, ces pauvres inspecteurs doivent être heureux de revenir aux outils du 21eme siècle...

  • michel424
    michel424     

    Est-ce à Mme HOULETE de donner toutes ces informations ???

Votre réponse
Postez un commentaire

  •  
  •