En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Le gouvernement veut favoriser financièrement l'usage du vélo par les salariés

Mis à jour le
Parmi les 25 mesures  pour booster l'usage du vélo, le gouvernement veut instaurer une indémnité kilométrique.
 

Dans le cadre d'un plan "vélo" présenté ce 5 mars, Fréderic Cuvillier, le ministre des transports, veut encourager les salariés à enfourcher leur bicyclette pour leurs trajets domicile-travail. Les volontaires pourraient percevoir 25 centimes du kilomètre.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

18 opinions
  • Lydr de Douai
    Lydr de Douai     

    Les municipalités ont créé et mis en place des réseaux de pistes et bandes cyclables, ainsi que des solutions de vélos en libre service. On peut bouger à vélo. Les gens s'en sont rendus compte. La nouvelle étape est comme vous le dites, de réaliser et d'implanter des stationnements vélos (partout ?) là ou cela devient judicieux. Magasins, parcs, administrations...

  • Lydr de Douai
    Lydr de Douai     

    Un truc équivalent existe déjà avec le remboursement de 50% de l'abonnement transport en commun.

  • Lydr de Douai
    Lydr de Douai     

    Pour les voitures, il existe un barème au niveau de l'impôt sur le revenu. Pas besoin de les intégrer à cette mesure.

  • Lydr de Douai
    Lydr de Douai     

    C'est vrai ça, ils pourraient aussi être intégré à cette mesure. La trottinette est un deux-roue à propulsion musculaire, comme le vélo.

  • Lydr de Douai
    Lydr de Douai     

    On est pas obligé de le faire si on en a pas envie, et aussi si matériellement c'est impossible autrement qu'en auto. Cette option est une possibilité supplémentaire pour ceux qui sont capables de la faire à vélo, car rien n'existait jusqu'alors. Avoir son permis EST une nécessité. Avoir le CHOIX de son mode de déplacement, c'est une liberté. En fonction de la distance on pourra choisir son meilleur véhicule.

  • Lydr de Douai
    Lydr de Douai     

    Perdre du poids, pas sur, mais être en meilleure forme c'est sur. Et quand on est en forme, tout découle. Fini la déprime au volant, prenez votre vélo.

  • Lysa
    Lysa     

    C'est du n'importe quoi, sachant qu'aujourd'hui beaucoup de jeunes rencontrent des difficultés pour aller travailler et que la majorité des intérims les refusent quand ces jeunes n'ont pas de voiture !!

  • eric18
    eric18     

    je trouve que c'est une bonne idée; "pour l'environnement donc moins de pollution,bon pour la santé,et aussi pour le porte monnaie.

  • calentita
    calentita     

    Dans le Nord: 10 euros du km, dans le Sud: 1 euro les 100 m, dans l'Est: 0 euro et l'Ouest: ecotaxe.

  • calentita
    calentita     

    En hiver, neige, froid, vent, pluie: c'est 3 euros du km?

Lire la suite des opinions (18)

Votre réponse
Postez un commentaire