En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
6 avions sur 10 étaient cloués sur le tarmac ce jeudi, quatrième jour de grève.
 

Syndicats et direction d’Air France n’arrivent pas à s’accorder sur une sortie de crise. Les pilotes voient dans le développement de la filiale low cost Transavia des risques de délocalisations. Le point sur le bras de fer.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Google-103971340797990458973
    Google-103971340797990458973     

    L'objectif de cette grève est d'éviter un démentellement de la compagnie vers des structures situées hors de France et moins disantes socialement. A terme toutes les catégories de personnels sont concernées, et d'ailleurs hormis la CFDT avec les déclarations proprement hallucinantes de son président, l'ensemble des syndicats AF commence à s'en émouvoir. A noter un très bon article dans votre confrère "Les échos" sur les enjeux financiers de ce mouvement, bien en deçà de ce que la direction laisse entendre.
    Au delà de ces points, comment un gouvernement socialiste peut il cautionner ce début de délocalisation et d'évasion fiscale qu'il passe son temps à condamner ? Et pourquois BFMTV ne donne pas la parole aux représentants syndicaux des pilotes ?

  • Lana Che
    Lana Che     

    Maintenant que les efforts des milliers de salariés d'air france pour redresser leur compagnie viennent d'être engloutis en 4 jours par quelques galonnés bien chèrement payés, il se passe quoi? les pilotes vont encore gagner (une fois de plus, c'est le même scénario à chaque grève) et ce sont les petits salariés ouvriers qui vont trinquer.

Votre réponse
Postez un commentaire