En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Si les producteurs bretons n’attendent pas de miracle de cette rencontre, ils réclament des mesures immédiates.
 

Une réunion doit se tenir ce mardi après-midi entre le Ministre de l'Agriculture et les producteurs d'œufs, qui demandent des mesures pour enrayer la surproduction et l'effondrement des cours de l’œuf.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • droitdanssesbottes
    droitdanssesbottes     

    pour de la surproduction si les poules pouvaient manifester elles dénonceraient les traitements qu'on leur fait subir dans des cages de fer avec de la lumière 24 heures sur 24 pour pondre sans arrêt

  • droitdanssesbottes
    droitdanssesbottes     

    avec des oeufs j'ai failli mourir avec une salmonellose

  • zebulos
    zebulos     

    faites un geste pour nos eleveurs mangez des oeufs et faites vous des omellettes, et autres quiches!

  • karnac
    karnac     

    Comme toujours , en France tout se fait dans l'improvisation !
    Personne n'avait prévu une baisse naturelle de la consommation d'œufs pendant les vacances , alors que les poules , elles , continuent à pondre !

  • garinette nenette
    garinette nenette     

    je me suis fait avoir une fois j ai acheter au bort de la route des fruits directement du producteur en comparaison plus chère que la grande surface et je vous parle pas de la qualité les pêches qui sortait des chambres froides dur comme du bois immangeable ça tout passer a la poubelle alors ARRETER DE PLEURER DE TOUTE FAÇON VOUS ETE JAMAIS COMPTENT OU IL Y A TROP D EAU OU IL FAIT TROP CHAUD

  • garinette nenette
    garinette nenette     

    est pendant ce temps la des gents sont en train de crever de faim en plus voila une profession qui ne vit que grasse a des subventions de l état et de l Europe lamentable de toute façon je regarde mon porte monnaie et j achète la ou c est moins chère rien a foutre des de ces gents la

  • alaviva35500
    alaviva35500     

    En septembre, peut-être...

  • Cogito 71
    Cogito 71     

    qui a voté pour l'EUROPE depuis 20 ans? PAS MOI.
    Italie, certains pays de l'Est faisant partie de l'UE, l'Espagne ne s'alignent pas aux directives et normes européennes.ILS ONT BIEN RAISON. et je ne suis toujours pas FN...

  • L Abbe
    L Abbe     

    Eleveurs démontrent de nouveau le peu de cas qu'ils font des mots respect et décence.
    Ils n'ont en effet aucune considération pour les animaux qu'ils exploitent, ni pour les consommateurs.
    Quant à l'argument économique, ils vivent d'aberration et de parasitisme :
    Depuis des décennies ils tirent leurs revenus, non pas d'une démarche entrepreneuriale, mais des aides concédées par la PAC. Ils ne cherchent pas non plus à produire de la qualité, mais le plus possible, utilisant toutes sortes d'anabolisants, d'antibiotiques, qui se retrouvent dans l'organisme du consommateur .
    Honte à ces gens là qui polluent, empoisonnent, parasitent la CEE, et participent à la malnutrition.

Votre réponse
Postez un commentaire