En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Guillaume Pépy est candidat à sa propre sucession
 

Invité de BFMTV et RMC, lundi 3 décembre, le président de la Sncf a mis en avant les bons résultats de l'entreprise publique. Il a également confié être candidat à un nouveau mandat en 2013.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • pat352
    pat352     

    Renseignement pris en fait en 2008 déjà, la dette total SNCF+RFF+SAAD était de 182 milliards d'euros, en comptant les 116 milliards d'engagements de retraites. Ça c'est du bénéfice effectivement ! Ça vaut ce prix apparemment, ils ne font jamais grèves,leurs services sont exceptionnel et tout le monde est content puisque personne ne pipe mot.

  • pat352
    pat352     

    Du "pacte de compétitivité" qui en fait de compétitivité rajoute surtout un boulet aux entreprises jusqu'au cocorico de la SNCF qui n'est bénéficiaire que parce qu'on a collé toutes ses dettes & déficit (32 milliards) sur RFF; les informations françaises ressemblent de plus en plus à la pravda. Vous inversez tout les mots clés et vous avez des chances de tomber juste.

Votre réponse
Postez un commentaire