En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
A Hinkley Point, le site sur lequel les réacteurs EPR doivent sortir de terre.
 
A Hinkley Point, le site sur lequel les réacteurs EPR doivent sortir de terre. - AFP-Justin-Tallis

L'électricien français et le groupe chinois de nucléaire China General Nuclear créeront trois co-entreprises au Royaume Uni, dont l'une pour la construction des réacteurs EPR d'Hinkley Point.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •  
1 opinion
  • Joufrest02
    Joufrest02     

    Si je comprends bien seuls les chinois savent s'y prendre pour qu'un EPR marche , nous verrons bien . Les bénéfices financiers iront donc aux chinois , ceux engrangés par les Français serviront juste à combler les dettes avant fermeture définitive . La filière nucléaire française est morte .

Votre réponse
Postez un commentaire

  •  
  •