En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
François Hollande a appelé Air France au dialogue social
 

Invité de RTL ce lundi 19 octobre, le président de la République a assuré que les licenciements chez Air France "peuvent être évités", si "la direction fait des propositions" et les pilotes "font des efforts".

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

13 opinions
  • grognon
    grognon     

    de toute façon, chaque licencié se verra proposer une formation pour se reconvertir ....

  • bignol
    bignol     

    qu attends le president pour faire un referendum sur les sujets majeurs qui se posent a notre societé? trop peur d une deculottée memorable tenir tenir jusqu au bout envers et contre tout en depit de l aversion du pays pour sa politique

  • GG14
    GG14     

    il était temps qu'il prenne l'affaire en plein vol

  • sortilege
    sortilege     

    air france , ça la fout mal , pour les autres : on s'en fout !!!!!!!!!!

  • ArthurH95
    ArthurH95     

    Il fait la même spéculation qu'à Florange... on sait ce que ça a donné.

  • scheise
    scheise     

    Il sait plu comment exister il se déplace même pour contempler 7 tonnes de cannabis

  • ocean
    ocean     

    Mr HOLLANDE à un moment trop , c' est trop , arreter de prendre les francais pour des dindons

  • auditeur
    auditeur     

    Quelle hypocrisie cette notion de "départ volontaire", c'est du licenciement déguisé : Dans les entreprises le "volontariat pour le départ" s'obtient avec très peu de carotte et beaucoup de bâton.

    Tous ceux qui ont été salariés dans leur vie le savent, mais, évidemment le président de la République ne le sait pas.

  • caneton 01
    caneton 01     

    Donc, en résumé il leur demande d'être ce qu'il n'est pas.
    De dire la vérité qu'il ne dit pas.
    De faire ce qu'il ne fait pas.
    Et d'être responsable, alors là, il décroche la timbale.
    Moi, président exemplaire, il avait pas préciser du PIRE.

  • homme24
    homme24     

    c'est sur qu'il est crédible pour parler emploi lui !!!!

Lire la suite des opinions (13)

Votre réponse
Postez un commentaire