En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Réclamée de longue date par les hôteliers, la liberté de fixer ses tarifs vis à vis des plates-formes Internet, rend au secteur sa marge de manoeuvre tarifaire et commerciale
 

Désormais applicable, la loi Macron rend caducs tous les contrats existants entre hôtels et sites de réservation sur Internet. Recouvrant sa liberté tarifaire, l'hôtellerie saura-telle profiter de ce "cadeau" législatif  ?

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire