En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les immatriculations de voitures neuves progressent en octobre
 

Les immatriculations de voitures neuves ont augmenté de 2,6% en octobre, selon les chiffres du CCFA publiés ce lundi 4 novembre. Renault et PSA progressent tous les deux.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Qoique
    Qoique     

    Bravo aux constructeurs Français !
    Avec plus de 5 millions de chômeurs réels en France, acheter allemand ou japonais est faire preuve du plus grand égoïsme !
    Les déficits du commerce d’aujourd’hui sont les chômeurs, les dettes et les impôts de demain.
    Malgré cela 1 Français sur 2 continue à acheter une voiture étrangère … on achète allemand surtout par snobisme !
    C’est ce qui plombe l’économie française et Montebourg ne peut rien y faire.
    Économiquement les Français sont endormis comme ils l’étaient politiquement et moralement en 1939 !
    Nous sommes envahis de voitures allemandes. Et pas seulement en haut de gamme, mais dans toutes les gammes (VW Golf, Polo, Passat, Touran, Jetta, Sharan, Audi, BMW, Ford Fiesta, Opel Corsa …etc).
    Aucune de ces voitures n’est fabriquée en France (sauf le modèle Yaris de Toyota, et la petite Smart).
    Presque toutes ces voitures étrangères pourraient être remplacées par leur équivalent français actuel, qui est - quoiqu’en disent certains et le matraquage publicitaire - DE QUALITÉ AU MOINS ÉGALE, et de plus, très souvent fabriqué en France !
    L’automobile c’est au moins 10% de l’emploi.
    Tous les Français sans exception (même ceux qui n’achètent pas les véhicules étrangers) payent dans leurs impôts pour les chômeurs et la dette résultant de ces importations massives.
    En attendant, quand l’économie sera bien dégradée, de s’inscrire au chômage, ou de voir leurs enfants s’y inscrire.
    ... A moins de se décider à faire preuve de civisme et de solidarité nationale pour soutenir notre industrie comme les Allemands et les Japonais savent si bien le faire ...

Votre réponse
Postez un commentaire