En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
A Marseille, 70% des programmes immobiliers seraient bloqués par des recours.
 

Pour accélérer la construction en France, le gouvernement va demander aux députés, mardi 21 mai, l'autorisation de recourir aux ordonnances pour légiférer. Il espère limiter les recours abusifs.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Max Tusalem
    Max Tusalem     

    Y aurait bien une autre solution: interdire et sévèrement réprimer ( prison ferme au pénal, dommages et intérêts au civil) toute "négociation" destinée à un abandon de plainte ....
    Ça en calmerait quelques uns !
    Quand on s'oppose à un projet, c'est pas pour faire du fric, ou alors c'est du chantage mafieux et faut sévir.... f

  • Robert24
    Robert24     

    Et pour ceux dont le recours se justifie, imposer le fait du Prince ! La "rançon" risque seulement de changer de poche !

Votre réponse
Postez un commentaire