En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Maître Jean Veil a évoqué "une jurisprudence importante".
 

L'avocat de Société Générale dans l'affaire Kerviel était l'invité de BFM Business, ce jeudi 20 mars. Il a estimé que le dossier est clos et s'est étonné de la jurisprudence de la Cour de Cassation qu'il qualifie "d'importante".

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Max Tusalem
    Max Tusalem     

    Comparer l'affaire K à un cambriolage relève de l'enfumage médiatique plus que de l'argumentation juridique. Prendre l'opinion en otage en plaçant le péquin moyen dans la position juridique de la Sté Gen est de la malhonnêteté intellectuelle.
    K et d'autres ont utilisé les mêmes manœuvres - a plus petite échelle - et gagné des sous pour la SG . A-t-elle porté plainte ? A-t-elle conservé les gains ? Si oui, c 'est du recel puisque le fruit d'un délit pénal pour lequel K a été condamné. On peut aller loin comme ça , y compris considérer que les indemnités dues par K le condamnent de fait à une faillite perpétuelle ce qui est considéré comme abusif et susceptible de recours devant la cours européenne. Sans disculper K qui a fauté, on est très loin d'un cambriolage .
    Faut pas faire pleurer Margot sur la pauvre SG, pas si sotte Margot !

Votre réponse
Postez un commentaire