En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les sites français de Renault devraient avoir le même niveau de compétitivité que les usines espagnoles et britanniques, une fois cet accord entré en vigueur
 

Les syndicats et la direction du groupe vont approuver en comité central d’entreprise, ce mardi 12 mars, l’accord de compétitivité portant sur les usines françaises du groupe. La direction a dû faire plusieurs concessions pour convaincre les salariés.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • gianni24
    gianni24     

    les salaries de chez renault font confiance a M GOHNS j'espere qu'ils ne le rgretteront plus tard comme les arcelors avec mittal

  • Beppe Grillo
    Beppe Grillo     

    Oui, mais notons la nuance, ce jour J est celui de l'accord. Pas de ceux qui vont avoir à le subir... A dans quelques mois, pour le bilan.

  • BenVoyons
    BenVoyons     

    après les jourji, on passera aux semainesse, puis aux annéesha du changement ? On vient de rentrer dans le millénaire M (et même M M M), faut dire ! :))

  • BenVoyons
    BenVoyons     

    MDR.. " jour J.."... en mal de titre au point de voir des jourji partout, de chez Renault jusqu'au Vatican ? :))

Votre réponse
Postez un commentaire