En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Stand de l'éditeur de jeux vidéo japonais Konami à Los Angeles, le 16 juin 2010.
 

Il ne fait pas bon travailler chez l'éditeur de jeux vidéo japonais. Selon des témoignages recueillis par la presse nipponne, les salariés sont traqués, mutés du jour au lendemain ou licenciés pour un "like" sur Facebook...

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire