En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
L'aéroport de Beauvais-Tillé dépend beaucoup de sa ligne de bus.
 

En libéralisant le transport par bus, la loi Macron a mis fin au monopole dont bénéficiait le concessionnaire de Beauvais-Tillé. Un autocariste allemand veut proposer une alternative. Une catastrophe pour les finances de l'aéroport qui tente de bloquer ce concurrent.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • D'D103
    D'D103     

    Vous découvrez la loi du marché, le LIBERALISME. Vendre à perte un service, pour éliminer la concurrence. Ensuite imposons un prix fort. Qu'importe nous sommes en situation de MONOPOLE de fait. Peu importe les dégâts humains ou pour la région.

  • D'D103
    D'D103     

    Vous découvrez la loi du marché, le LIBERALISME. Vendre à perte un service, pour éliminer la concurrence. Ensuite imposons un prix fort. Qu'importe nous sommes en situation de MONOPOLE de fait. Peu importe les dégâts humains ou pour la région.

  • colt13
    colt13     

    ils sont bons les ministres

Votre réponse
Postez un commentaire